Actualités
Avis à la population : le SMABGA lance une enquête inondation
Septembre 2018
Le SMABGA a pris la compétence GeMAPI au 1er Janvier 2018. Les inondations font partie des risques à prendre en priorité dans le cadre de l'exercice de cette compétence; cependant les phénomènes d'inondation sont encore mal connus sur notre territoire.
Aussi, le SMABGA envisage de mener une étude générale des zones inondables et les champs d'expansion des crues sur son territoire. Cette étude sera réalisée sur les bassins versants des cours d'eau suivants : 
- Gartempe en Haute-Vienne, 
- Ardour en Haute-Vienne, 
- Couze, 
- Semme en Haute-Vienne, 
- Vincou, 
- Brame, 
- Benaize, 
- Asse, 
- Bel Rio, 
Pour mener à bien cette étude, nous recherchons tous les éléments disponibles concernant les crues de ces cours d'eau ou des phénomènes liés à des ruissellements dus à de très fortes pluies ou des remontées de nappe. Vous trouverez donc ci-joint un questionnaire permettant de recueillir les informations souhaitées. 
Les réponses nous fourniront une première identification des informations disponibles avant un travail plus fin de cartographie des zones inondables et champs d'expansion des crues, ainsi que des secteurs à risque et enjeux.

Découverte d'une population d'écrevisse de Louisiane sur la Semme
Août 2018
Nous venons de découvrir une population d'écrevisse de Louisiane (Procambarus clarkii) dans la Semme. 
 
Outre le fait qu'il s'agisse d'une espèce extrêmement invasive, elle a des impacts très importants sur les cours d'eau ou plan d'eau qu'elle colonise. En effet :
- Elle participe à l’érosion des berges : elle creuse des terriers et galeries dans les berges et fragilise ces dernières (jusqu’à trois mètres de profondeur).   
- Elle détruit l’écosystème local : en se nourrissant des amphibiens (têtards, tritons, etc…), les œufs des poissons et provoque également la destruction des plantes aquatiques.  
- Elle contribue à la disparition de notre écrevisse autochtone : elle est immunisée et porteuse de la « peste des écrevisses », un champignon qui touche mortellement de plein fouet les écrevisses à pattes blanches. 

Nous rappelons que le transport de cette espèce ainsi que son introduction dans le milieu  naturel vivante ou morte sont strictement interdits.
Consultation pour des travaux de restauration des ruisseaux du Glévert et de la Benaize
Août 2018
Le Syndicat Mixte d'Aménagement du Bassin de la Gartempe et de ses Affluents lance une consultation des entreprises pour des travaux de restauration de la ripisylve sur les ruisseaux du Glévert et de la Benaize. La date limite de réponse est le 20 Septembre 2018.